PRESSE : Ouest France

+++ Nous aimons quand OUEST FRANCE vient chez nous pour écrire un article +++

logo OuestFranceOUEST FRANCE_ 18-fevrier-2016

Créé par Marie du Sordet, qui a accroché ses amarres dans la zone industrielle de la commune, le site Chez les voisins reste une offre originale.

 

 

L’entreprise

Des bracelets aux couleurs du drapeau français, des bouchons de bouteilles de gaz reconvertis en suspensions, des bobines de fil en bois devenues patères, tels sont, entre autres, les objets proposés sur le site Internet chez les voisins.fr créé par Marie du Sordet qui a accroché ses amarres dans la zone industrielle de Bellême.

« Ce sont des objets du quotidien revisités auxquels je redonne vie », commente-t-elle.

Une seconde chance

Celle qui se voudrait « éditrice d’objets » avoue sans vergogne se demander souvent « comment c’est chez les voisins » afin d’y découvrir les objets de la vie courante ainsi que leur utilisation.

« Je suis le plus souvent attirée par des choses sans prétention, que je regarde avec bienveillance », commente l’artisane. Conforme au symbole de son entreprise (deux maison qui se regardent), elle a tendance à penser que « l’on peut être à proximité les uns des autres », sans verser dans une commercialisation à outrance, style « Je vends, vous achetez ».

Après avoir vécu à Paris, cette maman de trois enfants pratique cette philosophie de l’intégration chaque jour, à Nocé, son village percheron. Ses enfants y fréquentent l’école publique et elle y a même ouvert une petite boutique tenue par une de ses voisines. Cela dit, elle avoue « préférer la création » et, de beaucoup, donner une seconde chance à des objets chargés d’histoires et de souvenirs. « Pas facile de s’en séparer », commente-t-elle.

Grâce à elle, l’étoile de Noël d’un village devient suspension garnie de fleurs et de feuillage pour célébrer un mariage ou un anniversaire, les mots de scrabble dûment aimantés peuvent délivrer un message d’amour, la boule de miroir aux mille facettes illumine à nouveau une autre maison et le porte-cartes postales d’autrefois partiellement découpé accueille de façon pratique invitations, recettes, courrier. «Accumuler les objets vintage à profusion », telle est donc l’ambition de Marie du Sordet qui adore le mixage, la diversité, les bistrots et bien sûr l’amitié.

Voilà pourquoi elle travaille avec les artisans locaux, tandis qu’elle crée par ailleurs des évènements éphémères, style happening, comme « Nap 3 » qu’elle a mis en place à Bellême dans une maison ancienne de style napoléonien, « surtout pour les rencontres ! » Elle envisage même de se servir d’un ancien camping-car pour proposer, « tel un camion pizza »,ses objets insolites « afin d’être en harmonie avec [son] côté nomade et novateur ». Cela ne l’empêche pas de répondre aux demandes des Galeries Lafayette de Paris qui, chaque mois, la sollicite dans le but de donner un peu de fraicheur et de renouveau à son magasin, en bref de le réhumaniser. Mais son grand rêve reste le but qu’elle s’est fixé, à savoir que « Chez les voisins devienne une vraie marque ! » Son seul regret ? Sa clientèle n’est pas forcément locale.

Chez les voisins, https://www.chezlesvoisins.fr. Marie du Sordet, 06 84 98 23 98, chezlesvoisins@orange.fr.

 

 

Inscrivez-vous à notre newsletter 

et recevez une remise de -10% sur votre prochaine commande passée en ligne. Vous allez aimer recevoir de nos nouvelles !